Le Plan Local pour l'Insertion et l'Emploi

Inscrit dans la loi de lutte contre les exclusions, le PLIE est un dispositif associatif, financé par une ou plusieurs communes, et par le Fonds social européen. Son but : aider les personnes en grande difficulté sociale et professionnelle à s'insérer dans le monde du travail.

Emmaüs : Retour progressif au travail (France 3).

Le Plan Local pour l'Insertion et l'Emploi (PLIE) propose un parcours d'insertion individualisé à ceux qui éprouvent des difficultés à intégrer le monde du travail.

Qui sont les bénéficiaires du PLIE ?

Les chômeurs de longue durée, les jeunes sans qualification, les bénéficiaires de minima sociaux (RSA, allocation spécifique de solidarité, allocation parent isolé), les handicapés, toutes les personnes en difficulté d'accès au marché du travail, à qualification peu élevée ou inadaptée et qui manifestent une volonté et/ou une capacité à s'engager dans un parcours d'insertion professionnelle durable.

Comment le PLIE marche-t-il ?

Le PLIE coordonne et mobilise localement différents acteurs : Pôle Emploi, Mission Locale, PAIO, DDASS, mairie, service d'accueil des travailleurs handicapés, association sanitaire et sociale... Les bénéficiaires doivent être envoyés par l'une de ses structures pour bénéficier des prestations gratuites du PLIE. Grâce à lui, ils pourront suivre un parcours d'insertion individualisé comprenant des actions d'accueil, d'accompagnement social, d'orientation professionnelle, de formation. Le PLIE peut par exemple financer des aides à la mobilité qui ne sont pas payées par Pôle Emploi et apporter un financement complémentaire pour des formations comme le SIFE (stage d'insertion et de formation à l'emploi) et le SAE (stage d'accès à l'entreprise).

Le PLIE en quelques résultats

En 2003, on comptait 193 PLIE, couvrant plus de 4 000 communes et représentant près de 30 millions d'habitants. En 2002, 47 000 nouveaux bénéficiaires se sont vus proposer un parcours d'insertion professionnelle personnalisé et individualisé. 16 400 bénéficiaires de PLIE ont accédé à un emploi durable ou à une formation qualifiante et s'y sont maintenu au moins 6 mois. Un nombre équivalent de bénéficiaires est sorti "sans suite" pour abandon de parcours, déménagement, etc. Près de 40% de ces bénéficiaires étaient des RMIstes à leur entrée en parcours. 44% d'entre eux ont retrouvé un emploi (source : Alliance Villes Emploi).  

Pour en savoir plus :

  • Alliance Villes Emploi

Cette association a pour mission de sensibiliser et de mobiliser des élus aux PLIE. Son site permet d'accéder aux initiatives des communes en matière d'emplois ou encore de trouver les coordonnées d'un PLIE par ordre alphabétique ou par région (annuaire).