"Le management bienveillant n'est pas une utopie"

Le docteur Philipe Rodet était l'invité de la matinale de franceinfo, mercredi 24 août, pour parler du "management bienveillant".

En 10 ans, le pourcentage de collaborateurs stressés est passé de 40 à 61% et dans la même période, la motivation s'est effondrée. Partant de ce constat, le docteur Philippe Rodet, qui est urgentiste, et Yves Desjacques, qui travaille comme DRH dans un grand groupe, ont écrit ensemble Le management bienveillant, publié aux éditions Eyrolles.

Pour le docteur Rodet, le management bienveillant n'est pas une utopie. "On peut modifier nos comportements, (...) augmenter les émotions positifs en disant au collaborateur à quoi il sert, à quoi il est utile, (...) effondrer les émotions négatives par exemple en reconnaissant ses maladresses", explique-t-il au journaliste Christophe Gascard.

Il faut accepter l'échec, le risque "qui permet de progresser", même si parfois on va tomber. Il faut aussi expliquer aux collaborateurs pourquoi on leur demande de faire quelque chose, pour donner du sens à leur travail. Autant de comportements managériaux que tout un chacun peut appliquer dans les grandes ou petites entreprises.

Le docteur Philippe Rodet est urgentiste et consultant en management.
Le docteur Philippe Rodet est urgentiste et consultant en management. (FRANCEINFO)