Cet article date de plus de deux ans.

Emploi : des seniors "prêtés" à des associations

Publié
Durée de la vidéo : 2 min.
Emploi : des seniors "prêtés" à des associations
FRANCE 2
Article rédigé par
France Télévisions

Avec la réforme des retraites, on va devoir travailler plus longtemps, ce qui pose le problème du chômage des seniors. Un dispositif original pourrait permettre à des salariés âgés de prolonger leur activité. Cela s'appelle un mécénat de compétences.

Plutôt que d'attendre l'heure de la retraite dans son entreprise, Anne-Marie Villeneuve a donné un coup de fouet à sa fin de carrière. Elle est toujours payée par sa société, où elle développait l'entreprise à l'international. Mais, jusqu'à l'heure de la retraite, elle est détachée dans une association humanitaire. C'est le principe du mécénat de compétences.

Un dispositif incitatif pour les entreprises

"Quand on a un certain âge, on ne nous propose pas forcément les plus belles missions parce qu'on fatigue plus vite peut-être. C'est une bonne façon de rebondir sur une activité utile, passionnante et avec un nouveau rythme", explique Anne-Marie Villeneuve, salariée en mécénat de compétences. L'association ne débourse pas un centime. Si l'entreprise continue de payer le salaire d'Anne-Marie, après déduction fiscale, cela ne coûte en réalité que 40%. Les 60% restants sont pris en charge par l'État. Un moyen de proposer une transition avant la retraite pour les seniors avec un coût limité.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.