VIDEO. "Ce n'est pas le moment de mettre en difficulté l'économie française", estime François Hollande

En marge du G7 au Japon, le président de la République a dénoncé les blocages en France pour lutter contre la loi Travail, alors que "l'économie repart", dit-il.

Voir la vidéo
FRANCETV INFO

"Ce n'est pas le moment de mettre en difficulté l'économie française." François Hollande a une nouvelle fois dénoncé les blocages en France, en marge du sommet du G7 à Ise-Shima (Japon), vendredi 27 mai. "Toutes les opérations de blocage trouveront une réponse. C'est le rôle du gouvernement d'assurer le bon fonctionnement de l'économie", a-t-il déclaré.

"Notre économie repart, c'est incontestable", a estimé le chef de l'Etat, en citant notamment le deuxième mois consécutif de baisse du chômage ou l'amélioration de la confiance des Français. Un discours empreint d'optimisme, dans la lignée de sa petite phrase sur France 2, "ça va mieux".

Pas question de céder

"Je considère que le principe, la philosophie – y compris de l'article 2 – doit être maintenu", a également réaffirmé le président, après les déclarations confuses du ministre des Finances Michel Sapin ou du patron des députés PS Bruno Le Roux. Pour François Hollande, il n'est donc pas question de céder. "Je tiendrais bon, dit-il, parce que je pense que [la loi Travail] est une bonne réforme."

François Hollande lors d\'une conférence de presse en marge du sommet du G7 à Ise-Shima (Japon), vendredi 27 mai 2016.
François Hollande lors d'une conférence de presse en marge du sommet du G7 à Ise-Shima (Japon), vendredi 27 mai 2016. (STEPHANE DE SAKUTIN / AFP)