VIDEO. Blocage des dépôts de carburant : qui tient les barrages ?

Ils sont retraités, chômeurs, salariés dans un collège, et ils ont décidé de bloquer l'accès à un dépôt de carburant à Haulchin, près de Valenciennes (Nord). France 2 les a rencontrés.

ANNE-CLAIRE POIGNARD, BARBARA SIX et PATRICK WURSTHORN - FRANCE 2

Les blocages de dépôts pétroliers continuent lundi, malgré les déclarations du Premier ministre qui parle de "chantage" de la part des syndicats, notamment de la CGT.

Sur place, dans ces barrages érigés devant les dépôts, les raffineries ou les terminaux pétroliers, on ne trouve pas uniquement les salariés des sites. France 2 a rencontré ceux qui participent aux blocages de ces sites. 

>> Suivez notre direct sur les blocages des dépôts de carburant

Marie-Claude, une retraitée, ancienne aide-soignante, est venue prêter main forte aux grévistes qui tiennent le barrage du dépôt pétrolier d'Haulchin-Douchy, dans le Nord. "Je suis là pour mes enfants, mes petits-enfants, la génération qui va arriver, qui n'a pas de travail", explique-t-elle.

"Il y a des gens de tous bords"

La loi Travail du gouvernement mobilise au-delà des salariés des dépôts d'essence. On trouve ainsi un homme, salarié d'un collège, qui est venu en soutien, mais aussi "par curiosité". Des militants d'extrême gauche sont également présents. Certains ont fait plusieurs kilomètres pour être là. "Il y a des gens de tous bords, je pense que la force est que l'on reste tous unis", lance un autre manifestant, qui fait partie d'un groupe de chômeurs.

Le JT
Les autres sujets du JT
Barrage devant le port pétrolier de Fos-sur-Mer (Bouches-du-Rhône), le 23 mai 2016
Barrage devant le port pétrolier de Fos-sur-Mer (Bouches-du-Rhône), le 23 mai 2016 (MAXPPP)