Temps de travail : dernière ligne droite pour la réforme

La réforme du droit du travail est l'un des grands travaux du quinquennat de François Hollande.

France 2

Le projet de loi du temps de travail doit permettre aux entreprises de moduler le temps d'activité sans toucher à la règle des 35 heures. Selon Le Parisien, les premières pistes envisagées par la ministre du Travail, Myriam El Khomri, donneraient plus de pouvoirs aux entreprises pour négocier le temps de travail au sein de leur société. Après négociation avec les syndicats, la durée quotidienne pourrait être de 12 heures de travail à la place de dix aujourd'hui. La durée hebdomadaire pourrait passer à 60 heures par semaine en cas de "circonstances exceptionnelles" et après négociation avec les syndicats. 

Les consultations continuent

Pour le patronat, ces pistes sont une évolution souhaitable. "Pouvoir d'une façon sereine organiser l'activité au sein d'une entreprise, surtout dans une petite entreprise, c'est du bon sens", confie François Asselin, président de la CGPME, au micro de France 2. Réaction différente du côté des syndicats. "Le vrai danger pour les salariés c'est de ne plus être couvert suffisamment par la convention collective", souligne Jean-Claude Mailly, secrétaire général de FO. Les consultations avec le patronat et les partenaires sociaux continuent, la ministre présentera son projet de loi définitif le 9 mars prochain.

Le JT
Les autres sujets du JT
Myriam El Khomri, le 2 décembre 2015, à la sortie du palais de l\'Elysée. 
Myriam El Khomri, le 2 décembre 2015, à la sortie du palais de l'Elysée.  (CITIZENSIDE / YANN BOHAC / AFP)