Réforme : l'exemple espagnol

L'Espagne a réformé son Code du travail en 2012 et depuis le taux de chômage a baissé.

FRANCE 2

En trois ans, 1,5 million d'emplois ont été créés en Espagne, soit 1 400 postes par jour. Derrière ces statistiques flatteuses, on trouve une profonde réforme du droit du travail initiée en 2012. Pour comprendre ce qui a changé, il faut se diriger vers les zones industrielles périphériques de Barcelone. Ainsi, dans cette PME de matériaux plastiques, le patron a depuis la nouvelle loi doublé ses effectifs.

Réduction du coût du licenciement

Il a désormais 45 employés et bien sûr, s'il profite de la reprise économique, quand il a fallu embaucher, il n'a pas hésité. "L'avantage de cette loi est qu'elle permet d'adapter rapidement le nombre de nos travailleurs à la charge de travail. Pour nous le changement le plus important est la réduction du coût du licenciement. L'indemnisation est passée de 45 jours à 33 jours par année travaillée, et ça nous permet de prendre plus de risques pour des embauches que l'on ne ferait pas sinon", explique Jordi Guimet, PDG de Plasticband.

Le JT
Les autres sujets du JT
Selon un sondage OpinionWay, publié le 30 août 2017, 63% des Français estiment que le Code du travail est inadapté au monde du travail.
Selon un sondage OpinionWay, publié le 30 août 2017, 63% des Français estiment que le Code du travail est inadapté au monde du travail. (FRED TANNEAU / AFP)