VIDEO. Réforme du Code du travail : "Nous avons aujourd'hui un système qui ne protège pas les jeunes", affirme Myriam El Khomri

Invitée de France 2, la ministre du Travail a défendu son projet, arguant qu'il permettrait un accès à l'emploi plus facile pour les jeunes.

FRANCE 2

Les mouvements lycéens et étudiants sont très remontés contre la réforme du Code du travail"C'est absurde que les jeunes aient peur de cette loi, car ce sont eux les victimes de cette hyper-précarité", a réagi la ministre du Travail, jeudi 3 mars, sur France 2. "Nous avons aujourd'hui un système qui finalement ne protège pas les jeunes", a-t-elle estimé, assurant que son projet de loi changerait cet état de fait.

Une vingtaine d'associations de jeunesse de gauche, dont les syndicats lycéens UNL et FIDL ou encore le syndicat étudiant Unef, appellent à manifester le 9 mars contre le texte. Le Mouvement des jeunes socialistes s'insurge également contre le texte : dans une tribune publiée lundi sur francetv info, leur président, Benjamin Lucas, appelle à "stopper la dérive libérale" du gouvernement. Interrogée sur cette mobilisation, la ministre affirme que "cette loi est faite pour que les jeunes qui sont victimes du chômage, qui sont victimes des CDD renouvelables, (...) puissent rentrer plus facilement sur le marché du travail en étant en CDI". 

"Je souhaite aller jusqu'au bout"

Cette levée de bouclier rappelle les manifestations d'ampleur qui avaient eu lieu en 2006 contre le Contrat première embauche, qui visait à proposer des contrats de travail à durées indéterminées au moins de 26 ans contre des modalités de ruptures plus favorables pour l'employeur. Face à la mobilisation, Jacquyes Chirac avait finalement retiré ce texte. Le scénario va-t-il se répéter ? "Je souhaite aller jusqu'au bout" de cette nouvelle réforme du Code du travail, a affirmé Myriam El Khomri.

Myriam El Khomri, le 3 février 2016, à Paris. 
Myriam El Khomri, le 3 février 2016, à Paris.  (THOMAS SAMSON / AFP)