Pénurie d'essence : comment assurer l'approvisionnement de la France ?

Le gouvernement assure que la situation est sous contrôle alors que les blocages de dépôts continuent.

France 3

Toute la filière pétrolière est perturbée alors que des opposants à la loi Travail continuent de bloquer des dépôts de carburant. Nous ne produisons quasiment pas de pétrole donc tout ce que nous consommons est acheté à l’étranger. "70 millions de tonnes par an qui arrivent par bateaux dans trois terminaux pétroliers à Fos-sur-Mer (Bouches-du-Rhône), à Donges près de Saint-Nazaire (Loire-Atlantique) et à Antifer près du Havre (Seine-Maritime)", explique Hervé Godechot, sur le plateau de France 3. 

Vers une armée de l'armée ?

Ce brut doit ensuite être transformé en carburant. Il est donc envoyé dans huit raffineries en France. "L'essence sera acheminée dans 191 dépôts répartis sur le territoire. Et c'est de là que les camions-citernes partiront pour remplir les cuves des 12 000 stations stations-services où nous avons l'habitude de faire le plein. La France dispose de stocks stratégiques disséminés un peu partout : l'équivalent de 90 jours d'importation à condition de pouvoir raffiner le pétrole et de le transporter. C'est pour cela que les préfets procèdent à des réquisitions et à des déblocages par la force. Même l'armée pourrait être mise à contribution. Cela s'est déjà produit en 1992. Des chars avaient évacué les camions bloquant les dépôts et raffineries", conclut le journaliste.

Le JT
Les autres sujets du JT
Un puits de pétrole Exxon Mobil, près de Brunswick, en Allemagne, le 18 janvier 2016.
Un puits de pétrole Exxon Mobil, près de Brunswick, en Allemagne, le 18 janvier 2016. (JULIAN STRATENSCHULTE / DPA)