Cet article date de plus de cinq ans.

Manuel Valls répond aux attaques de Martine Aubry

Publié
Durée de la vidéo : 2 min.
Manuel Valls répond aux attaques de Martine Aubry
FRANCE 3
Article rédigé par
France Télévisions

Le Premier ministre reconnaît que cette tribune oblige "tout le monde à clarifier et à assumer".

La guerre est déclarée. Mercredi 24 février : Martine Aubry a publié une tribune dans laquelle elle fustige le gouvernement. Ce jeudi 25 février, Manuel Valls répond. Pour le Premier ministre, elle critique sans "un début de proposition". Il reconnaît que cette tribune a l’avantage d’obliger "tout le monde à clarifier et à assumer". Une clarification réalisée ce jeudi matin par Martine Aubry. Au micro de RTL, elle a affirmé être "heureuse d’être dans cette tribune avec des hommes et des femmes de gauche qui sont très différents".

Les jeunes militants s’engagent

Un gouvernement de gauche qui mènerait une politique de droite : ces jeunes militants socialistes n’en veulent pas. Depuis trois jours, ils font campagne contre la future loi Travail.  Le parti socialiste apparaît au bord de l’implosion. Ce nouvel épisode interroge également les plus anciens des militants socialistes. "Je pense qu’il faut déloger Valls. C’est ce qu’il veut à mon avis, il veut être délogé afin de pouvoir créer son propre parti", affirme au micro de France 3 Giselle Bellew, une militante PS. Depuis l'Argentine où il est en déplacement, François Hollande ne s’est toujours pas exprimé.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.