Manifestant blessé à l'oeil : une enquête ouverte par l'IGPN

Un manifestant de 20 ans a perdu l'usage de son œil à la suite des affrontements qui ont eu lieu à Rennes lors de la mobilisation contre le projet de loi El Khomri. Une enquête de l'IGPN a été ouverte.

L'incident a eu lieu jeudi 28 avril à Rennes, lors d'une charge de la police en marge des manifestations contre le projet de loi El Khomri. Dans la confusion, un jeune homme d'une vingtaine d'années s'écroule, blessé à l’œil. Le diagnostic est tombé hier : la victime a perdu définitivement l'usage de son œil gauche.

Le lanceur de balles LBD40 en cause ?

Selon certains manifestants, c'est un tir de LBD40 qui serait en cause, un lanceur de balle de défense. Cette arme remplace les flashballs dans la police. Elle est considérée comme plus puissante et plus précise. Pour le syndicat de police Alliance, c'est un matériel adapté face à des manifestants parfois très violents. Le procureur de la République de Rennes a lancé une enquête auprès de l'IGPN, la police des polices, afin de déterminer les circonstances de l'incident.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des manifestants masqués jettent des projectiles en direction de la police, place de la Nation à Paris, après la manifestation contre la loi Travail, le 28 avril 2016.
Des manifestants masqués jettent des projectiles en direction de la police, place de la Nation à Paris, après la manifestation contre la loi Travail, le 28 avril 2016. (SIMON GUILLEMIN / AFP)