Loi Travail : le gouvernement est incapable d'assurer la sécurité, selon Philippot

Le vice-président du Front national était l'invité du Grand Soir 3, ce jeudi 16 juin. Il a notamment évoqué les violents incidents qui ont émaillé la dernière manifestation contre la loi El Khomri.

France 3

Florian Philippot était invité sur le plateau du Grand Soir 3, ce jeudi 16 juin, pour réagir sur les violences qui ont émaillé la mobilisation contre la loi Travail de mardi. La façade de l'hôpital Necker a notamment été dégradée.

Le gouvernement a menacé d'interdire les manifestations aux vues des dégâts. "Je pense que c'est la réaction d'un gouvernement qui montre son incapacité à juguler la violence", estime le vice-président du Front national qui ne souhaite pas l'interdiction des manifestations.

Nicolas Sarkozy, un "hyper-menteur"

Pour Florian Phillipot, le gouvernement "ne veut pas intervenir" et est "incapable d'assurer la sécurité dans le pays". Le député européen réclame une justice beaucoup plus sévère à l'égard des casseurs et a confirmé le souhait du Front national de retirer ce projet de loi.

Interrogé sur le double meurtre d'un couple de policiers à Magnanville et des solutions à apporter pour éviter un nouveau drame, Florian Phillipot a de nouveau taclé l'exécutif : "Le gouvernement commente, déplore, condamne mais ne fait strictement rien", a-t-il déclaré avant de fustiger également l'opposition et de qualifier Nicolas Sarkozy "d'hyper-menteur".

Le JT
Les autres sujets du JT
Le vice-président du Front national Florian Philippot, lors de la campagne des régionales, le 10 décembre 2015 à Paris. 
Le vice-président du Front national Florian Philippot, lors de la campagne des régionales, le 10 décembre 2015 à Paris.  (STEPHANE ROUPPERT / CITIZENSIDE / AFP)