Loi Travail : le bras de fer continue

Le bras de fer entre la CGT et le Premier ministre Manuel Valls au sujet de la loi Travail continue.

FRANCE 2

Depuis une semaine, Manuel Valls et Philippe Martinez, le leader de la CGT, font de la loi Travail une opposition frontale. "C'est la CGT qui a décidé lors de son congrès de rentrer dans une phase de radicalisation", a asséné le Premier ministre tandis que le syndicaliste rétorque que "soit on discute, soit on se radicalise".

Guerre d'usure

Cette après-midi encore, le ton est monté, Philippe Martinez a lancé une nouvelle charge contre le gouvernement et le patronat. Chacun pense aujourd'hui que reculer serait capituler, et Manuel Valls trouve là une occasion de montrer que c'est lui le patron, quant à Philippe Martinez, réélu à la tête de la CGT sur une ligne dure, il s'agit pour lui de souder ses troupes face à la CFDT, très réformiste. Il a beaucoup de choses à gagner, et pas grand chose à perdre. Dans cette guerre d'usure, personne ne veut montrer de signes de faiblesse.

Le JT
Les autres sujets du JT
Un gréviste tient un drapeau de la CGT devant la raffinerie de Feyzin (Rhône), le 24 mai 2016.
Un gréviste tient un drapeau de la CGT devant la raffinerie de Feyzin (Rhône), le 24 mai 2016. (JEFF PACHOUD / AFP)