Loi Travail : 120 000 manifestants à nouveau dans la rue

Environ 120 000 personnes ont manifesté contre la loi Travail ce samedi 9 avril. Moins de monde que le 31 mars à Paris aujourd'hui, où les leaders politiques et syndicaux opposés au projet s'étaient donné rendez-vous.

Voir la vidéo
France 3
avatar
franceinfoFrance Télévisions

Mis à jour le
publié le

Syndicats, étudiants, et salariés entament aujourd'hui leur deuxième mois de mobilisation avec toujours un seul mot d'ordre : le retrait pur et simple de la loi El Khomri. 20 000 manifestants selon la police, 110 000 selon les syndicats, ont répondu présents cet après-midi à Paris. Malgré une mobilisation moins importante que celle du 31 mars dernier, les syndicats veulent croire que le mouvement ne s'essoufflera pas. "Le mécontentement est toujours aussi fort, l'opinion publique est toujours très majoritairement contre ce projet de loi malgré l'enfumage", affirme Philippe Martinez, Secrétaire général de la CGT. 

Un ras-le-bol général

Les manifestants restent déterminés à se battre contre un projet de loi qu'ils jugent trop libéral. Leurs inquiétudes sont toujours les mêmes. "Le contenu de ce projet de loi c'est la précarité généralisée et la destruction des droits des travailleurs", déplore un manifestant. Mais la loi El Khomri n'est pas la seule raison de cette mobilisation. Beaucoup sont venus exprimer un ras-le-bol général. L'intersyndicale compte maintenir la pression avec une nouvelle journée de mobilisation le 28 avril prochain.

Le JT
Les autres sujets du JT
Un manifestant contre la loi Travail défile à Rennes, le 9 avril 2016.
Un manifestant contre la loi Travail défile à Rennes, le 9 avril 2016. (DAMIEN MEYER / AFP)