Crise du carburant : les stations-service soufflent un peu

Vendredi 27 mai, la plupart des dépôts de carburants ont été débloqués après l'intervention des forces de l'ordre. Conséquence, les files d'attente aux stations-service ont considérablement diminué.

France 2

Au bout d'une semaine de perturbations, France 2 fait le point sur les grèves et pénuries. Sous escorte policière les manifestants ont levé le blocage du dépôt de Donges (Loire-Atlantique). Ils étaient 150 à tenir ce barrage depuis une semaine, mais pour eux, la mobilisation est loin d'être terminée. "On défile dans la rue, il n'y a rien qui se passe, les politiques nous ignorent. Aujourd’hui, on est bien obligé de bloquer l'économie pour se faire entendre", lance un salarié.

Les raffineries toujours bloquées

Clermont-Ferrand, Fos-sur-Mer ou encore Douchy-les-Mines dans le Nord. Au fur et à mesure de la semaine, la police a levé les blocages. Selon le ministère des Transports, tous les dépôts sont ce soir dégagés. Ainsi, ce vendredi au Havre, il fallait aux automobilistes 10 minutes d'attente pour faire le point contre 1h30 lundi. La situation s'améliore pour les automobilistes. À Lille, cette station-service a rouvert ses portes, elle était fermée il y a deux jours. "J'y suis allé par hasard, et alléluia ça marche", se réjouit une mère de famille.

Le JT
Les autres sujets du JT
Un avion survole une station-essence près de l\'aéroprot de Londres, le 30 janvier 2016.
Un avion survole une station-essence près de l'aéroprot de Londres, le 30 janvier 2016. (TOBY MELVILLE / REUTERS)