Budget : les mesures auxquelles le gouvernement pourrait renoncer

En cette période de rentrée plutôt sensible, le gouvernement est-il en train de renoncer à des mesures impopulaires ? L'exécutif pourrait décider de ne plus chercher à faire des économies sur les arrêts maladie. 

France 2

Le gouvernement joue la carte de l'apaisement. Il pourrait renoncer à certaines économies prévues sur les arrêts maladie. Première mesure qui était envisagée : le jour de carence obligatoire. Concrètement, le premier jour d'arrêt maladie aurait pu être à la charge du salarié sans indemnité. La mesure existe déjà pour les fonctionnaires. Une coupe envisagée face à l'explosion des dépenses des arrêts maladie, en hausse de 5% par an, à hauteur de 7,5 milliards d'euros. Mais le jour de carence obligatoire ne serait plus à l'ordre du jour.

Le forfait unique d'indemnisation d'arrêts maladie à la trappe ?

Prudence aussi du côté des allocations familiales. Il ne serait plus envisagé de réduire les allocations pour les plus aisés. La priorité est de ne pas braquer l'opinion. Autre renoncement possible : le changement de règle pour l'indemnisation des arrêts maladie par la Sécurité sociale. Un forfait unique d'indemnisation était envisagé. Aujourd'hui, les indemnités journalières ne dépassent pas 1,8 smic, mais le montant de 0,9 smic a été évoqué ; ce serait aussi reporté. Cependant, le dossier des indemnités journalières pourrait être à nouveau évoqué lors de la réforme de la santé au travail. L'accent sera mis sur la prévention des accidents du travail.

Le JT
Les autres sujets du JT
La Cour des comptes s\'interroge sur les mesures \"gilets jaunes\" du gouvernement.
La Cour des comptes s'interroge sur les mesures "gilets jaunes" du gouvernement. (BERTRAND GUAY / AFP)