Quand mes retards deviennent systématiques

Question : "J'ai souvent le sentiment que je ne peux faire l'impasse sur rien, que c'est à moi qu'il revient de tout gérer, qu'une journée alors, c'est bien court. Comment en faire moins et avoir plus de temps pour moi ?"Anne, mère au foyer, 35 ans, Nice

La réponse de Charline Licette : "Pourquoi faites-vous tout cela, Anne ? Et que voulez-vous à la place ? Quels comportements seraient satisfaisants pour vous ?Chacun d'entre nous a sa complexité propre, il garde des mystères?Pourquoi tous ces retards ?            Je vous propose quelques hypothèses :Chez certaines personnes, il y a une attitude qui consiste dit-on à "procrastiner", c'est à dire reporter, reporter? "cette réunion a lieu dans deux jours, j'ai le temps, je la préparerai demain " et le lendemain, un nouveau report. Et puis cette préparation devient une urgence. Et là il faut faire vite, il y a une sorte de défi qui stimule. Il y a la sensation d'une grande créativité alors qu'aucune idée n'émergeait la veille.Une autre hypothèse est le manque de motivation. Je n'ai pas envie d'aller à ce rendez-vous, je traîne. Bien sûr cet acte n'est pas vraiment volontaire. Je ne peux pas m'empêcher de tarder.Une autre hypothèse surgit pour vous ?"

Rédigé par La rédactionPublié le 10/05/2010