Lecture, écriture, calcul : où se former ?

3,1 millions de personnes sont illettrées en France. Parmi eux, on compte plus de 1,8 million de salariés (source : Anlci). Comment vaincre ses lacunes en écriture et lecture ? Voici quelques pistes.

Acquérir les savoirs de base grâce à son entreprise

Environ 8 000 organismes proposent des formations de remise à niveau aux salariés ayant des difficultés en écriture, lecture et calcul. "Si quelques entreprises, conscientes des enjeux, entreprennent spontanément des actions de formation en direction de ces personnels, beaucoup d'entre elles n'en voient pas la nécessité ou en tout cas ne se résolvent pas à en faire une priorité à un moment" signale-t-on à l'Agence nationale de lutte contre l'illettrisme (ANLCI). C'est le cas notamment des TPE et PME."Sans être nécessairement synonyme d'exclusion, l'illettrisme peut isoler et freiner l'insertion sociale, l'accès à l'emploi et la mobilité professionnelle de ceux qui y sont confrontés. C'est une entrave au progrès individuel et collectif. Mais c'est une situation dont on peut sortir."Les formations qui participent à la lutte contre l'illettrisme peuvent être inscrites dans le plan de formation de l'entreprise. Elles peuvent être proposées par l'employeur et par les représentants du personnel. De leur côté, les salariés qui éprouvent des difficultés sur des savoirs de base peuvent faire valoir leur droit au DIF (droit individuel à la formation) ou au CIF (congé individuel de formation).

Se former en dehors de son entreprise

Peu ou mal connu, le réseau des Ateliers de Formation de Base (AFB) accueille des salariés sur leur temps libre et leur proposent gratuitement, grâce à un financement État-Région, des cours sur mesure et un suivi personnalisé. À l'AFB de Caen, "la quasi-totalité des salariés qui viennent en cours du soir le font à l'insu de leur employeur" indique la responsable de l'antenne, Caroline Poupa. "Ils travaillent dans des collectivités territoriales, des mairies ou des entreprises. Dommage que la majorité des salariés en difficulté ne connaissent pas ces structures et n'osent pas les interpeller."Parallèlement, certaines communes mettent en place des cours payants de remise à niveau en français, ou de perfectionnement en orthographe ou expression écrite. C'est le cas par exemple à Paris où un cours d'été de 15 heures par semaine (25 euros) propose différents niveaux d'apprentissage du français : grammaire, conjugaison, orthographe, formation des mots, étude du verbe dans la phrase...

En savoir plus :

  •   Anlci

L'Agence nationale de lutte contre l'illettrisme est chargée de promouvoir, tant au niveau national, territorial, que local, toutes les actions concourant à mesurer, prévenir et agir contre l'illettrisme et à favoriser l'accès de tous à la lecture, à l'écriture et aux compétences de base.Les ateliers de formation de base (AFB)

  •  Pas de site Internet centralisant tous les AFB de France. À titre d'exemple : le réseau des AFB en Basse-Normandie et leurs coordonnées.
  •  Cours municipal d'adultes (Paris) Inscription, horaires, durée des formations?

Rédigé par Corinne DillensegerPublié le 28/11/2011