Cet article date de plus de sept ans.

Avis d'expert : Etre mûr pour se téléformer

Jean-Luc Faure pilote trois campus numériques du Cned. Il livre ses conseils pour bien se former à distance.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 3 min.

Jean-Luc Faure, est le directeur de l'un des huit instituts du Cned, celui de Poitiers.

Il pilote trois campus numériques :

  •  Canège, qui propose des formations en économie-gestion (Deug, maîtrise, DESS) ;
  •  Forse Formations et ressources en sciences de l'éducation, qui permet d'obtenir un cursus complet en sciences de l'éducation (licence, maîtrise, DESS et DEA) ;
  •  Canufle, qui prépare à enseigner le français à des publics non francophones en France et à l'étranger.

Etre autonome

"La personne qui décide de se former à distance fait le choix de l'autonomie, de l'autogestion de son emploi du temps, de son organisation. Il doit être très mûr dans sa tête, car travailler seul n'est pas facile. Se dire que les seules relations que l'on a avec son enseignant, ce seront des relations épistolaires via Internet ou de manière anonyme dans des échanges dans un forum, c'est quelque chose dont il faut avoir conscience dès le départ. Ce n'est donc pas une petite aventure, c'est un choix qui doit être préalablement réfléchi. Tout le monde ne peut pas suivre un enseignement à distance. Il faut être prêt, certains le sont plus que d'autres."

Avoir une bonne connexion Internet

"Les apprenants en e-learning vont devoir apprendre à travailler sur un écran. Si les jeunes ont une relation rapide avec l'outil, les adultes en reprise d'études (soit 75% des publics du Cned aujourd'hui) vont devoir découvrir les ressources pédagogiques, accepter de passer du temps sur Internet. D'où l'importance de la connexion Internet. Pour ceux qui ont un forfait ADSL, ce ne sera pas pénalisant. Pour les autres, cela risque d'être très onéreux au bout du compte. Et comme le rapport avec le papier reste important, une imprimante est aussi un équipement à prévoir."

Oser intervenir

"Il faut se contraindre à l'assiduité, à la participation. Souvent, l'apprenant n'ose pas utiliser les outils mis à sa disposition (mails, forums...) ou bien il trouve tous les prétextes du monde pour ne pas le faire. Cela ne veut pas dire qu'il ne travaille pas, mais qu'il ne ressent pas spontanément le besoin d'intervenir, c'est-à-dire poser une question, envoyer un message à son enseignant pour lui dire qu'il ne comprend pas bien l'intitulé d'un exercice, etc. Les personnes qui prennent ces initiatives représentent 30 à 40% de l'effectif de nos étudiants. Les autres ont une difficulté à se rendre disponible, à s'exprimer, à sortir de leur anonymat pour envoyer un mail, ils ont aussi peur d'être jugés par leurs pairs. C'est pour cela que dans les forums, il y a ceux qui lisent mais qui n'interviendront jamais, et les accros qui inondent les forums de messages."

Utiliser les outils

"Dans une formation à distance, plusieurs outils sont mis en oeuvre.

  •  La messagerie permet de poser des questions personnelles aux enseignants, elle a plus une vocation disciplinaire que méthodologique.
  •  Le chat nécessite d'être synchrone, on est sur une logique de rendez-vous, ce qui implique que les apprenants soient disposés à dégager du temps pour être devant leur écran, de telle heure à telle heure. Ce qui n'est pas simple lorsqu'ils sont salariés ou lorsqu'ils suivent la formation depuis un pays étranger en décalage horaire. Au Cned, on utilise très peu cet outil pour ce type de population d'apprenants, mais plutôt pour les étudiants.
  •  Le forum : un espace de libres échanges où tout le monde peut s'exprimer, donner des avis contraires ou différents sur une question ou un problème soulevé par les apprenants ou les enseignants. Cela implique plus d'assiduité, plus de temps consacré au travail, donc moins de temps consacré au reste c'est-à-dire la vie professionnelle, la vie familiale, les loisirs...
  •  Le tableau blanc. On l'utilise de manière anecdotique. La messagerie vocale via Internet. Grâce à un micro, l'apprenant peut envoyer des mails vocaux, s'exprimer oralement via Internet tout en joignant des fichiers. Cet outil est basé sur la technologie Wimba dont le Cned a acquis la licence."

En savoir plus

  • Le campus électronique du Cned
  • Canege
  • Forse

Rédigé par Corinne DillensegerPublié le 06/09/2010

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers A Distance

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.