Bretagne : un garage solidaire pour les plus démunis

Des chômeurs longue durée ont l'occasion de se remettre au travail en pratiquant la mécanique. Pour certains d'entre eux, c'est même devenu une vocation. Une expérience à l'origine créée pour réparer des voitures revendues aux plus modestes. 

FRANCE 2

Acheter une voiture d'occasion à petit prix, cela fait des semaines que Melissa en rêve. À Guichen (Ille-et-Vilaine), le modèle récent de 100 000 kilomètres vendu 3 500 euros. Une affaire, mais avec ses petits revenus, elle n'aurait jamais pu conclure ailleurs qu'avec ce garage solidaire. Dans cette concession, il n'y a que des voitures de moins de 4 000 euros. Des véhicules donnés par des particuliers ou récupérés dans des garages professionnels.

Des voitures préparées dans un atelier à vocation sociale

Ils sont ensuite remis en état et vendus uniquement à des clients qui vivent avec les minimas sociaux. Les voitures sont préparées dans un atelier lui aussi à vocation sociale. Ici les mécaniciens sont des stagiaires en contrat d'insertion. À leurs côtés, des mécaniciens de métier vérifient chacun de leurs gestes. Les stagiaires signent un contrat payé au SMIC de huit mois à deux ans . Une deuxième chance pour ceux qu'ils appellent "les cabossés de la vie". Plus de 80% de ces stagiaires trouvent par la suite une formation ou un emploi.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le contrôle technique 2018, plus long, plus rigoureux et plus cher nécessitera bien souvent un pré-diagnostic dans un garage.
Le contrôle technique 2018, plus long, plus rigoureux et plus cher nécessitera bien souvent un pré-diagnostic dans un garage. (NORAUTO POUR FRANCE INFO)