Cet article date de plus de sept ans.

Amazon va signer 600 CDD pour Noël dans la Drôme

Le géant de l'internet se prépare pour les fêtes de fin d'année sur sa plateforme logistique de Montélimar.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Une salariée d'Amazon France au centre logistique d'Amazon de Montélimar (Drôme), le 11 septembre 2013. (MAXPPP)

Amazon France s'apprête à embaucher 600 personnes en contrat à durée déterminée (CDD) pour sa plateforme de Montélimar (Drôme), annonce, mercredi 16 octobre, le siège français du groupe. Le géant américain de la vente en ligne "accroît ses effectifs et fait appel à des employés en contrat temporaire", afin de "faire face à l'augmentation du nombre de commandes durant la période des fêtes de fin d'année", a déclaré un porte-parole.

La durée des CDD n'a pas été précisée. Les syndicats se sont pas joignables mercredi. Installée depuis 2010 sur un site logistique de 36 000 m², Amazon France emploie déjà quelque 600 salariés en CDI. A l'instar de ses trois autres plateformes logistiques hexagonales, celle de Montélimar expédie des colis dans 200 pays.

Des conditions de travail difficiles

Le journaliste Jean-Baptiste Malet s’est infiltré dans ce centre d’expédition pendant un mois. Il en a tiré un ouvrage intitulé En Amazonie, infiltré dans le "meilleur des mondes" (Ed. Fayard, 2013). Il s’est fait embaucher comme intérimaire, car Amazon refuse la visite de journalistes dans ses entrepôts et les salariés n’ont pas le droit de leur répondre.

Le journaliste décrit des conditions de travail très difficiles. Parmi d’autres exemples, il raconte les pauses chronométrées, les kilomètres parcourus à pieds chaque nuit, l'interdiction de parler, la fouille des ouvriers à chaque fin de service. France 2 l'a rencontré.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.