Cet article date de plus de dix ans.

Des alertes oranges et rouges envisagées pour les coupures électriques

Le Réseau électricité de France, RTE, prédit un risque "modéré" de coupures électriques cet hiver. Pour la première fois, la mise en place d'alertes oranges et rouges en cas de risque de coupures est envisagée. La période la plus à risque s'étale de la mi-novembre à la mi-décembre, en cas d'épisode de grand froid. La région PACA et la Bretagne sont les plus à risque.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Franceinfo (Franceinfo)

La météo pourrait bientôt ne plus être la seule à publier des alertes rouges ou oranges. Pour la première fois, le Réseau électricité de France, filiale d'EDF, envisage de mettre en place ce type d'alerte pour les risques de coupures électriques. L'alerte orange en cas de risque "quasi certain" de coupure, et rouge en cas de coupure certaine.

Mais RTE se veut rassurant sur les perspectives de coupures, dans ses prévisions hivernales annuelles, publiées ce mercredi. Le risque serait "modéré " seulement. Ceux qui voient les bouteilles à moitié vides noteront du coup qu'il existe bel et bien. La période la plus délicate à passer s'étendra de la mi-novembre à la mi-décembre. Qu'une vague de froid s'abatte à ce moment sur la France, comme l'an dernier, et le réseau sera à la limite de sauter. La région PACA et la Bretagne apparaissent toujours comme les plus fragiles.

Et RTE prévoit que la consommation électrique sera plus forte encore que l'an dernier. D'autant que l'Allemagne a fermé huit centrales nucléaires suite à la catastrophe de Fukushima. Or c'est là que la France va puiser en cas de pic de consommation. RTE reste toutefois optimiste sur l'ensemble de la saison, car après la mi-décembre, la disponibilité du parc électrique français sera en "nette augmentation ".


Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Eco / Conso

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.