Le déficit pourrait dépasser 4% en 2013, selon la Cour des comptes

Le gouvernement table lui sur un trou budgétaire de 3,7%. Un chiffre bien inférieur aux prévisions de la Cour des comptes, révélées par "Les Echos".

François Hollande reçoit un rapport de la Cour des comptes des mains de son président, Didier Migaud, le 11 février 2012 à l\'Elysée (Paris).
François Hollande reçoit un rapport de la Cour des comptes des mains de son président, Didier Migaud, le 11 février 2012 à l'Elysée (Paris). (JACQUES DEMARTHON / AFP)

L'annonce va apporter de l'eau au moulin de la droite qui accuse le gouvernement de laisser déraper les comptes publics. La Cour des comptes devrait publier jeudi une prévision de déficit public 2013 comprise entre 3,7% et 4,2% du Produit intérieur brut, selon les scénarios de croissance, affirment Les Echos (article payant), mardi 25 juin.

Selon le quotidien économique, dans l'hypothèse d'une croissance économique de 0,1% telle que la prévoit le gouvernement, la Cour des comptes tablerait sur un déficit dans une fourchette de 3,7% à 4%. Si l'économie passait dans le rouge, avec une contraction de 0,1% de la richesse nationale comme le prévoit l'Insee, le déficit glisserait entre 3,8% et 4,1%, toujours selon les prévisions de l'institution citées par Les Echos. En cas de récession accrue (-0,3%), le déficit se situerait entre 3,9% et 4,2%.

François Hollande avait reconnu en mars qu'il ne pourrait pas atteindre son objectif initial d'un déficit de 3% du PIB en 2013. Mais depuis, le gouvernement n'a pas changé sa prévision d'un trou budgétaire de 3,7%.