Portugal : un budget anti-austérité voté

Alors que la plupart des pays européens tentent de rentrer dans les clous de Bruxelles en réduisant les déficits, le Portugal, lui, prévoit plus d'impôts pour les entreprises, moins pour les classes moyennes, des pensions de retraite à la hausse.

Le Portugal, auquel l'Europe prescrit l'austérité depuis des années, a décidé de changer de régime. Lundi dernier, le parlement a voté un budget 2018 avec des mesures sociales qui profiteraient aux salariés et aux fonctionnaires. Depuis 7 ans, aucune promotion ni augmentation, et même des baisses de salaires dans la fonction publique.

Une croissance à 2,6%

Pour les salariés du privé aussi, l'étau se desserre. Après avoir relevé le salaire minimum à 600 euros, soit un peu plus de 30 euros d'augmentation, le gouvernement baisse maintenant l'impôt sur le revenu. Dans cette usine qui fabrique des sauces, ces ouvrières reprennent espoir après avoir connu baisses de salaires, suppressions de jours fériés et hausse de la TVA : "Je vais pouvoir économiser plus, mettre de l'argent de côté pour mon futur". Des mesures décidées alors que le Portugal retrouve la croissance. Une croissance de 2,6%, au plus haut depuis 17 ans, et un déficit public qui diminue, voilà les raisons pour lesquelles le Portugal s'autorise à délaisser l'austérité, quitte à froisser l'Europe.

Le JT
Les autres sujets du JT
De drapeau portugais 
De drapeau portugais  (WINFRIED ROTHERMEL / PICTURE ALLIANCE)