L'absence de croissance fait plonger les bourses

Les inquiétudes sur la croissance font plonger les places boursières de la planète. Tokyo a chuté ce mardi 9 février de 5%. La veille, les marchés mondiaux ont dévissé. Explications.

La bourse de Tokyo dans le rouge : - 5,4% à la clôture ce mardi 9 février au matin. Même débâcle pour les bourses européennes, avec une chute vertigineuse pour le CAC 40, au plus bas depuis un an : - 12%, en dessous des 4 000 points. Marché déprimé également à Francfort, Londres, Milan ou encore New York. Explication principale, les investisseurs ne croient pas à la reprise économique mondiale.

Les investisseurs tétanisés

"Ce qui se passe sur le CAC 40 depuis le début 2016 est exactement ce qui se passe sur l'ensemble des indices boursiers mondiaux. C'est toujours la même crainte : le ralentissement de la croissance chinoise et surtout la baisse du prix du pétrole. Même si elle avantage certains secteurs, elle commence à faire peur", explique l'experte financière Nathalie Martin-Pelras.

De plus, la peur d'une crise bancaire dans la zone euro tétanise les investisseurs du monde entier. Avec des économies européenne et américaine vacillantes, un baril sous les 30 dollars et une locomotive chinoise qui s'essouffle, qui redonnera le moral aux investisseurs ?

Le JT
Les autres sujets du JT