Plus de 400.000 "Indignés" manifestent en Israël

Contre la vie chère, la flambée des prix dans l'immobilier notamment, ce sont des centaines de milliers d'Israéliens qui sont encore descendus dans la rue. Autant que le 6 août dernier. Pour demander l'instauration d'un "Etat-providence".

Franceinfo
Franceinfo (Franceinfo)

Record battu.
Le 6 août dernier, 300.000 personnes avaient battu le pavé en Israël, ce qui en faisait la plus grande manifestation sociale de l'histoire d'Israël.

Ce soir, les manifestants sont au moins aussi nombreux, selon la télévision publique : 300.000 personnes à Tel Aviv, sur la vaste "place de l'Etat", 100.000 autres dans une quinzaine de villes du pays. Toutes rassemblées contre la vie chère.

La mobilisation est loin de marquer le pas. Ces chiffres sont révélateurs du malaise qui règne dans le pays. Face à la politique ultra-libérale de Netanyahu, la gauche réclame désormais, carrément, l'instauration d'un Etat-providence.

Dans une atmosphère de kermesse, les manifestants ont scandé "Le peuple exige la justice sociale". Ils dénoncent la flambée de l'immobilier - au cours des 20 dernières années, la construction de logements bon marché a pratiquement cessé ; les loyers ont donc flambé.