Quelle stratégie pour Alexis Tsipras après la victoire du "non" ?

En direct d'Athènes, Laurent Desbonnets revient sur la victoire du "non" au référendum grec et sur les plans du Premier ministre.

FRANCE 2

Hier, dimanche 5 juillet, le gouvernement grec a obtenu ce qu'il voulait : à l'issue du référendum sur les propositions des créanciers européens, le peuple grec a voté massivement contre (61,3%). Désormais, le chef du gouvernement pourrait faire de nouvelles propositions à Bruxelles.

"Alexis Tsipras a réuni ce matin une partie de ses ministres. Il a parlé au téléphone avec le président de la Banque centrale européenne. Un document pourrait être rédigé cet après-midi ou demain", rapporte Laurent Desbonnets à Athènes.

Réunion de la BCE

Néanmoins, après le plébiscite du "non", la reprise du dialogue n'est pas certaine. "Alexis Tsipras pourrait au contraire rester sur une ligne très ferme et ne pas faire beaucoup de concessions. Cela signifie que les négociations resteraient bloquées", indique le journaliste de France 2.

La BCE doit se réunir ce lundi après-midi. "L'institution doit décider si elle maintient les banques grecques sous perfusion de liquidités. Sans cela, elles risqueraient très rapidement la faillite", conclut le reporter.

Le JT
Les autres sujets du JT
Angela Merkel et Alexis Tsipras quittent une conférence de presse, le 23 mars 2015, à Berlin (Allemagne).
Angela Merkel et Alexis Tsipras quittent une conférence de presse, le 23 mars 2015, à Berlin (Allemagne). (JOHN MACDOUGALL / AFP)