Colère des agriculteurs : un accord trouvé entre les éleveurs et Lactalis sur le prix du lait

Publié
Durée de la vidéo : 2 min
Colère des agriculteurs : un accord trouvé entre les éleveurs et Lactalis sur le prix du lait
Colère des agriculteurs : un accord trouvé entre les éleveurs et Lactalis sur le prix du lait Colère des agriculteurs : un accord trouvé entre les éleveurs et Lactalis sur le prix du lait (France 2)
Article rédigé par France 2 - D. Lachaud, A. Mezmorian, C. Barbaux, N. Salem, C. Le Calvé, C. Pary, C. Rousseau, J. Cordier
France Télévisions
France 2
425 euros pour 1 000 litres : c’est l’accord trouvé, vendredi 1er mars, entre Lactalis et ses fournisseurs. Ce nouveau prix pour le premier trimestre représente une hausse de 5 euros par rapport à la dernière proposition de l’industriel.

Un premier pas dans les négociations entre Lactalis et les éleveurs. Après des semaines de tension, un accord sur le prix du lait a été trouvé, vendredi 1er mars : 425 euros la tonne pour le premier trimestre 2024, soit 5 euros de plus que la dernière proposition de l’industriel. "Un signe très fort" pour Patrice Clavreul, éleveur laitier en Mayenne, qui produit 660 000 litres de lait par an. Selon lui, la hausse pourrait lui rapporter 3 000 euros de plus par an. 

La médiation se poursuit 

Avec la poursuite de la médiation pour négocier les prix du reste de l’année, il espère que Lactalis ira plus loin. L’accord a été trouvé après un bras de fer entre les éleveurs et le géant laitier, accusé de tirer les prix vers le bas, et régulièrement visé. Pour la Confédération paysanne, le tarif de 425 euros la tonne reste très insuffisant. "Rien que pour couvrir les charges de production, c’est aux alentours de 440 [euros]", indique Véronique Marchesseau, la secrétaire générale du syndicat. La médiation, organisée au ministère de l’Économie et des Finances, devrait durer encore un mois. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.