Croissance : le grand virage des experts internationaux

L'Organisation de coopération et de développement économique (OCDE), comme le Fonds monétaire international il y a quelques mois, appelle les pays riches à renoncer à l'austérité et à relancer les dépenses.

France 2

Des milliers de personnes défilant contre l'austérité dans toute l'Europe à cause d'une dette désignée comme l'ennemi numéro un, une époque peut-être révolue. Car les temps changent du côté des instances économiques. L'Organisation de coopération et de développement économique (OCDE) demande aujourd'hui aux états de dépenser de l'argent. Elles leur conseillent de se lancer dans de grands investissements et de permettre aux entreprises de baisser leurs charges. Fin de la chasse aux dettes.

Ne pas s'enliser dans une croissance molle

L'OCDE vante par exemple le plan d'investissements de Donald Trump aux États-Unis. 550 milliards d'euros injectés dans de grands travaux : autoroutes, hôpitaux, écoles. Augmenter les dépenses publiques pour éviter de s'enliser dans une croissance molle, un conseil encore loin d'être appliqué. En Allemagne, Angela Merkel n'est pas prête à abandonner la rigueur.

Le JT
Les autres sujets du JT
L\'Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE)  a publié des indicateurs sur l\'économie de la France notamment, le 11 juin 2012.
L'Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE)  a publié des indicateurs sur l'économie de la France notamment, le 11 juin 2012. (JEAN AYISSI / AFP)