Crise en Guyane : dans une usine de laitages, le mouvement social est soutenu

France 3 s'est rendue dans une usine de laitages emblématique de l'économie guyanaise : du PDG aux ouvriers, ils expriment leur ras-le-bol.

France 3

À Cayenne, les marches pour réclamer un plan d'investissement en Guyane ont été un succès ce mardi 28 mars. "C'est un pari amplement réussi entre 11 000 voire 15 000 personnes, le tout dans un contexte économique de plus en plus difficile", indique Marie-Pierre Courtellemont, envoyée spéciale en Guyane. Cette entreprise est l'un des emblèmes de l'économie guyanaise, production de yaourts, laitages et jus de fruits tropicaux. Aujourd'hui, son PDG fait grise mine, l'usine a été cambriolée la nuit dernière. Un coffre-fort déchiqueté pour un butin de 6 000 euros.

Certains des 46 salariés sont en grève

Voilà qui s'ajoute à une semaine difficile : huit jours que l'entreprise est à l'arrêt en raison du mouvement social et des barrages. Un chiffre d'affaires annuel de neuf millions d'euros, mais après une semaine de conflits, l'entreprise est déjà en péril. Certains des 46 salariés sont en grève, d'autres n'ont pas arrêté le travail, mais soutiennent le mouvement. Le PDG, lui aussi, comprend la colère des Guyanais.

Le JT
Les autres sujets du JT