Côte-d'Or : Des murs en pierre sèche pour protéger les vignes

Classé au patrimoine mondial de l'Unesco, cette installation est indispensable pour produire du bon Bourgogne. Reportage à Savigny-lès-Beaune.

FRANCE 3

Ces murs ont été bâtis sans ciment ni mortier, une technique de construction traditionnelle qui remonte à la nuit des temps, et qui dessine les paysages viticoles. À Beaune (Côte-d'Or), le centre de formation professionnelle et de promotion agricole pilote depuis 2003 la sauvegarde de ce patrimoine.

Une technique toujours enseignée

La technique de construction traditionnelle contribue au maintien de la structure paysagère des climats de Bourgogne, classée au patrimoine mondial de l'Unesco. Les matériaux bruts trouvés sur place sont indissociables du paysage. "Ce sont des pierres qui étaient dans la parcelle à cultiver. (...) On est obligé de délimiter la parcelle, on avait ces matériaux-là, donc a fait des murs de clos", exprime un futur vigneron en formation. Savoir bâtir ces murs fait partie de la formation viticole.
 

Le JT
Les autres sujets du JT