Consommation : l’essor du hard discount en France

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 4 min.
Consommation : l’essor du hard discount en France
FRANCE 3
Article rédigé par
A.Peyrout, E.Delevoye, S.Pichavant, E.Noël, S.Ripaud, A-C. Le Sann - France 3
France Télévisions

Avec l'arrivée de nouvelles enseignes en France, notamment un groupe russe qui va ouvrir trois premiers magasins dans le Grand-Est, la bataille du hard discount est relancée. Même le géant Carrefour lance son concept low coast. Les nouveaux venus rêvent de grignoter des parts de marché à Lidl et Aldi, les leaders historiques du secteur. 

Les Français disposent de nombreuses enseignes différentes pour faire leurs courses. Parmi elles, les magasins hard discount se développent progressivement dans le pays. Face à leur essor, les autres grandes enseignes décident de réagir, à l’image de Carrefour et sa filière Supeco qui souhaite faire de la concurrence à Lidl. "Leclerc, Carrefour, Auchan, Casino, tous les autres ont jusqu’à présent regardé Lidl progresser. Désormais, ils contre-attaquent", analyse Olivier Dauvers, spécialiste de la grande distribution. Pour les clients, c’est l’occasion d’y faire de bonnes affaires : sept ménages sur dix affirment être très attentifs aux prix. 

De plus en plus de Français se tournent vers le hard discount

Sur le plateau du 19/20, mardi 7 septembre, la journaliste Anne-Claire Le Sann rappelle que l’année dernière, les chiffres des deux principales enseignes hard discount implantées en France "ont augmenté de 16% et de 12% alors que, dans le même temps, le marché des produits alimentaires n’a, lui, augmenté que de 8%. De très bon chiffres qui montrent qu’aujourd’hui, il n’y a plus de tabou à fréquenter le hard discount. D’ailleurs, Lidl assure que 65% des Français fréquentent ces magasins." 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.