Consommation : les enseignes de hard-discount, grandes gagnantes de la crise

Publié
Consommation : les enseignes de hard-discount, grandes gagnantes de la crise
France 2
Article rédigé par
M. Damoy, M. Benito, E. Urtado - France 2
France Télévisions

La crise sanitaire a profité au hard-discount. En un an, les enseignes Lidl et Aldi ont vu leur chiffre d’affaires bondir respectivement de 16% et 12%.

Taillées pour la crise, les enseignes de hard-discount sont plus populaires que jamais. Lidl, Aldi ou encore Netto ont gagné des parts de marché ces derniers mois. Action est la dernière à s’être implantée en France. En dix ans, 600 magasins ont ouvert en périphérie de ville. On y trouve en majorité des produits d’hygiène, de bricolage et de loisirs, très convoités depuis le premier confinement.

Lidl dépasse Leclerc et Carrefour

"Mon salaire est entre 700 et 800 euros, quand vous avez fini de tout payer dans le mois, il vous reste plus grand chose", explique Jasmine Longuet, une cliente qui travaille comme aide à domicile. Le prix moyen des produits est de 1,72 euros. Le secret de l’enseigne réside dans des économies de logistique. Pendant cette crise, les magasins discount ont regagné le cœur des clients. Lidl a gagné 400 000 fidèles ces derniers mois. En mars, la chaîne a même dépassé en parts de marché les géants Leclerc et Carrefour.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Eco / Conso

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.