Consommation : le recours aux mini-crédits augmente

Publié
Consommation : le recours aux mini-crédits augmente
France 2
Article rédigé par
J.Poissonnier, L.Trihan, M.Damoy, O.Gardette, N.Sadok - France 2
France Télévisions

Mercredi 18 mai, le JT de 13 Heures s'interroge sur les mini-crédits à la consommation. Non encadrés, leurs taux d'intérêt peuvent parfois être très élevés.

Sur Internet, le mini-crédit est une offre de plus en plus courante. Il s'agit de crédits, qui peuvent aller jusqu'à 2 000 euros, à rembourser dans les trois mois. "Le taux est très très élevé, mais quand on a un besoin de liquidités dans l'immédiat, ça fait l'affaire", assure un homme, qui a déjà eu recours à ces crédits. En quelques heures, un mini-crédit à la consommation peut être débloqué.  

Des taux d'intérêt réels très élevés

"Bien que ce soit une aide immédiate, on ne regarde pas trop le coût du crédit. Mais au global, à la fin, ça peut coûter cher", met en garde une femme. Les mini-crédits ne sont pas encadrés, ce qui permet aux banques de réaliser des marges importantes avec des taux parfois très hauts. "On a pu calculer que les taux d'intérêt réels (…) le taux en réalité, il allait de 21 %, ce qui normalement est le taux le plus haut qu'on peut faire dans le crédit à la consommation, à plus de 2 000 %", constate Maxime Chipoy, directeur du site moneyvox.fr.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.