Vente à domicile : un secteur qui résiste à la concurrence d'internet

Les mastodontes de l'e-commerce n'ont pas démodé la vente à domicile, bien au contraire. Le secteur emploie encore 700 000 personnes. Pour beaucoup, il s'agit de revenus complémentaires.

France 3

Dans un pavillon, une vendeuse est en action. Marlène Petit présente ses jeux de société. Autour de la table, parents et enfants s'amusent en découvrant des pièces introuvables en magasin. Élodie Hourriez est l'hôtesse du jour. Elle organise régulièrement ces ventes en réunion à son domicile. "Souvent, c'est par l'intermédiaire des copains des enfants. À l'école, on invite les parents avec les enfants et des amis", explique-t-elle. Elle n'est pas rémunérée, mais profitera de promotions et de jeux gratuits, en fonction des commandes du jour.

4,5 milliards d'euros de chiffres d'affaires en 2018

Marlène Petit est vendeuse à domicile depuis six ans. Le développement du commerce via internet n'a pas ralenti son activité, au contraire. Ces réunions d'acheteurs ont le vent en poupe. En 2018, la vente à domicile a représenté 4,5 milliards d'euros de chiffres d'affaires, soit une croissance de 4% sur un an. Les ustensiles de cuisine et les articles de maison représentent plus de la moitié du marché.

Le JT
Les autres sujets du JT
Les mastodontes de l\'e-commerce n\'ont pas démodé la vente à domicile, bien au contraire. Le secteur emploie encore 700 000 personnes. Pour beaucoup, il s\'agit de revenus complémentaires.
Les mastodontes de l'e-commerce n'ont pas démodé la vente à domicile, bien au contraire. Le secteur emploie encore 700 000 personnes. Pour beaucoup, il s'agit de revenus complémentaires. (France 3)