Renault : le salaire du PDG en question

Le patron de Renault, Carlos Ghosn, a accepté de réduire d'un tiers sa rémunération, mais celle-ci demeure toutefois assez élevée. 

Cette vidéo n'est plus disponible

Carlos Ghosn demeure l'homme fort de Renault-Nissan. Il a obtenu des bénéfices records, mais possède une rémunération qui fait souvent polémique : 7 millions d'euros en tant que PDG de Renault, 8,4 millions au titre de Nissan, soit plus de 15 millions. Le patron vient d'accepter une baisse de -30% de son salaire, uniquement par Renault en 2018. Car s'il reste en charge de la stratégie, un numéro 2 a été nommé. 

Montant précis dévoilé à la fin du printemps

La rémunération du PDG : source de vives tensions avec l'État depuis des années. 2016 puis 2017, l'État, actionnaire, s'y oppose. Mais avec 15% du capital, son avis est purement consultatif. Cette fois-ci, Bercy a haussé le ton au moment du renouvellement de Carlos Ghosn pour quatre ans. La rémunération précise de Carlos Ghosn sera connue à la fin du printemps, après validation par les actionnaires. 

Le JT
Les autres sujets du JT
Carlos Ghosn, le PDG de Renault, participe à la présentation des résultats du groupe, le 10 février 2016, à Boulogne-Billancourt (Hauts-de-Seine).
Carlos Ghosn, le PDG de Renault, participe à la présentation des résultats du groupe, le 10 février 2016, à Boulogne-Billancourt (Hauts-de-Seine). (ERIC PIERMONT / AFP)