Cet article date de plus de cinq ans.

Attentats de Paris : le secteur du tourisme fait grise mine

Publié
Durée de la vidéo : 2 min.
Attentats de Paris : le secteur du tourisme fait grise mine
FRANCE 2
Article rédigé par
France Télévisions

Depuis les attentats de Paris du vendredi 13 novembre, les touristes boudent la capitale. Même les Parisiens sortent moins le soir.

Depuis les attaques du 13 novembre, les restaurants ont vu leur fréquentation baisser de 30%. France 2 s'est rendue dans un établissement où les réservations reprennent petit à petit, mais la clientèle de province est toujours absente. "Les provinciaux, on les voit moins. Ils ont plus peur. C'est-à-dire que lorsqu'ils viennent, ils nous interrogent plus sur les mesures de sécurité dans les grands magasins, sur les mesures de sécurité dans le métro ou à l'entrée des spectacles", remarque Thibault Mares, restaurateur.

Tous les secteurs touchés

Dans les hôtels, même constat, la fréquentation est toujours en berne. Alors dans ce restaurant trois étoiles, la patronne multiplie les rabais pour attirer la clientèle. Ici, c'est toujours plein pour le Nouvel An, mais "là, même en faisant des promotions, on n'est même pas à 50% de remplissage", explique-t-elle. Et dans les grands magasins, c'est 20% de clients en moins en pleine période d'achats de Noël.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Commerce

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.