Ces clients de la Banque postale, notamment dans le sud de la France, ont été victimes d'un incident technique

"Leurs comptes seront approvisionnés lundi et ils n'auront aucun agio à payer" a assuré dimanche la Caisse nationale d'assurance vieillesse.De plus, tous les guichets de la Poste des régions concernées sont "autorisées à donner des liquidités aux retraités ", a-t-elle ajouté.

La Banque postale, nouvelle venue dans le paysage bancaire français depuis 2006
La Banque postale, nouvelle venue dans le paysage bancaire français depuis 2006 (AFP / Bertrand GUAY)

"Leurs comptes seront approvisionnés lundi et ils n'auront aucun agio à payer" a assuré dimanche la Caisse nationale d'assurance vieillesse.

De plus, tous les guichets de la Poste des régions concernées sont "autorisées à donner des liquidités aux retraités ", a-t-elle ajouté.

Selon le quotidien La Provence, 700.000 pensionnés des régions Paca, Languedoc-Roussillon, Bourgogne et du Nord-Est, clients de la Banque postale, n'ont pas vu leurs comptes approvisionnés à la suite d'un problème de "lenteur de réception des fichiers".

L'agent comptable de la Caisse nationale d'Assurance Vieillesse (Cnav), Pascale Robakowski, a affirmé à l'AFP que la Caisse a réalisé "les paiements des retraités jeudi 9 décembre", comme elle le fait tous les mois. Ce paiement a été effectué, selon un nouveau format de virement (SEPA), et les "virements ont été crédités correctement" pour 11 millions de retraités , souligne-t-elle.

Mme Robakowski a précisé qu'un accord est intervenu entre la Cnav et la Banque postale, pour qu'"aucun agio ne soit imputé aux retraités pour les paiements qu'ils effectueraient ce week-end" par chèque ou carte bancaire. "La banque Postale s'est engagée à ce que tout soit régularisé lundi", a conclu l'agent comptable de la Cnav.