Carburants : le PDG de TotalEnergies veut maintenir le plafonnement des prix au-delà de 2024

Le PDG Patrick Pouyanné l'a déclaré en marge de la présentation des résultats annuels de TotalEnergies mercredi, alors que le groupe a réalisé un bénéfice record en 2023.
Article rédigé par France Info, Lauriane Delanoë
Radio France
Publié
Temps de lecture : 1 min
La tour TotalEnergies à la Défense en île-de-France, le 16 juin 2023. (JEAN-LUC FL?MAL / MAXPPP)

TotalEnergies a présenté mercredi 7 février ses résultats de 2023. La compagnie pétrolière réalise un bénéfice record de 19,8 milliards d'euros, en hausse par rapport à 2022. Dans ce contexte, le PDG du groupe, Patrick Pouyanné annonce vouloir maintenir le plafonnement des prix à la pompe en France.

Plafonner le prix du diesel et de l'essence à 1,99 euro, "c'est une bonne politique. Je pense que ce sera maintenu même au-delà [de 2024]" affirme-t-il, en marge de la conférence de presse, rapporte la journaliste franceinfo présente sur place. Cette limite de tarif a été instaurée il y a un an, en pleine flambée des prix du pétrole.

Patrick Pouyanné poursuit : "Aujourd’hui, 500 stations sur nos 3 400 plafonnent le prix [les autres sont en dessous]. C’est utile. Début 2023, on a pris des risques, quand les marchés étaient au plus haut, ça nous a coûté de l’argent. Mais c’est un bien meilleur signal que de faire des rabais à tout le monde. Le plafonnement profite en priorité aux milieux ruraux, à la province, et sur les autoroutes".

Ce que Patrick Pouyanné ne dit pas, c'est le coût de cette mesure pour son entreprise. Mais TotalEnergies, au vu de ses résultats à l'échelle mondiale, peut se permettre cet effort.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.