Seine-et-Marne : les efforts d'un maire pour faire vivre sa commune

À Flagy, en Seine-et-Marne, le maire travaille d'arrache-pied pour tenter de faire face aux coupes budgétaires qui touchent sa commune.

FRANCE 3

Une commune rurale dans le brouillard. Vue du bocage, Flagy (Seine-et-Marne) a des allures poétiques. Mais vue de la mairie, un brouillard financier donne des sueurs froides à son maire Jacques Drouhin et surtout beaucoup de travail. Avec 12 heures par jour, 7 jours sur 7, sa retraite est très active. Sécurisation des clôtures, arrachages des mauvaises herbes, inspection des plaques d'égout : Jacques Drouhin, 72 ans, ne ménage pas ses efforts.

38% de dotation en moins

Depuis trois ans, les dotations de son village ont fondu de 38%. Un emploi aidé a été supprimé, des départs à la retraite n'ont pas été remplacés : les caisses sont vides. Autre source d'inquiétude, l'entretien des chemins communaux. Le maire est obligé d'en fermer de plus en plus, faute de budget. À l'heure où il s'apprête à installer ses décorations de Noël, il espère que les communes rurales ne seront pas les grandes oubliées de la hotte gouvernementale.

Le JT
Les autres sujets du JT
Seine-et-Marne : les efforts d\'un maire pour faire vivre sa commune
Seine-et-Marne : les efforts d'un maire pour faire vivre sa commune (FRANCE 3)