Polémique : appartements gratuits à l’Assemblée nationale

Alors que l’Assemblée nationale cherche des solutions pour loger ses députés à moindre frais, elle pourrait tenter de récupérer les logements de ses fonctionnaires. Secrétaire général, directeur de cabinet, chef du génie climatique occupent en effet des appartements dépassant les 100 mètres carrés gratuitement. Au total, 1 700 mètres carrés sont ainsi mis à disposition du personnel de l’Assemblée.

FRANCE 2

Ils sont toujours derrière les députés, dévoués, discrets. Mais les hauts fonctionnaires de l’Assemblée nationale ont su, au fil du temps, se ménager de sérieux avantages. Des salaires très confortables : plus de 17 000 euros nets pour le secrétaire général, toujours à proximité du président. Il bénéficie aussi d’un appartement, 182 mètres carrés, mais il n’est pas le seul. 149 mètres carrés pour le directeur de cabinet, 167 mètres carrés pour le responsable de climatisation… En tout, l’ensemble de ces hauts fonctionnaires occuperait jusqu’à 1 700 mètres carrés sans loyer. Dans l’enceinte du palais Bourbon ou à proximité, en plein cœur de Paris.

"Pas de sujet tabou"

Officiellement, il s’agit de nécessités de services, mais la pratique serait en fait courante et pas uniquement à l’Assemblée. Pour la présidence de l’Assemblée, cette situation est "le fruit d’un héritage, mais il n’y a pas de sujet tabou". Plusieurs députés ont d’ores et déjà décidé de contrôler les avantages des fonctionnaires de l’Assemblée. Ils remettront leurs rapports dans les prochaines semaines.

L\'Assemblée nationale lors de la séance des questions au gouvernement, le 31 octobre 2017.
L'Assemblée nationale lors de la séance des questions au gouvernement, le 31 octobre 2017. (LIONEL BONAVENTURE / AFP)