Le gouvernement annonce 190 millions d'euros d'économie pour l'audiovisuel public d'ici à 2022 et la suppression de France Ô de la TNT

La chaîne du groupe France Télévisions occupait jusqu'ici le canal 19 de la TNT. 

La façade du siège de France Télévisions dans le 15e arrondissement de Paris.
La façade du siège de France Télévisions dans le 15e arrondissement de Paris. (PHOTO12 / GILLES TARGAT)

Une coupe d'ampleur. Le gouvernement annonce, jeudi 19 juillet, 190 millions d'euros d'économie pour l'audiovisuel public à l'horizon 2022. Matignon précise que France Télévisions se verra demander 160 millions d'euros d'économies à l'horizon 2022. L'effort demandé à Radio France sera de 20 millions.

Des coups de rabot qui se traduiront notamment par la suppression de la chaîne France Ô de la TNT. La chaîne du groupe France Télévisions, consacrée à l'outre-mer, occupait jusqu'ici le canal 19 de la TNT. Matignon explique vouloir "libérer le canal hertzien" au profit du renforcement du réseau local de la chaîne La 1ère et d'un "portail numérique enrichi".

Cette suppression de France Ô de la TNT s'accompagnera également "d'une amélioration très significative de la visibilité des Outre-mer dans les programmes à forte audience des chaînes de France Télévisions", assure un communiqué des services du Premier ministre, Édouard Philippe.