Cet article date de plus de trois ans.

L'hôpital, la fonction publique et les campagnes mécontents du couple Macron/Philippe

Publié
Durée de la vidéo : 3 min.
L'hôpital, la fonction publique et les campagnes mécontents du couple Macron/Philippe
France 3
Article rédigé par
France Télévisions

Mardi 13 février, le Premier ministre présente son plan pour l'hôpital dans un climat tendu. Fonctionnaires, retraités et ruraux sont en colère.

"L'hôpital est à l'os", selon le président de la Fédération hospitalière de France. Il n'y a plus rien à rogner, et pourtant un nouveau plan d'économies de 1,5 milliard d'euros est encore demandé à l'hôpital cette année. Pour tenter de calmer la colère qui monte, Édouard Philippe présente un plan mardi afin d'éviter, qu'après les prisons et les EHPAD, les hôpitaux soient le nouveau point chaud de février.

Appel à la grève fin mars

Les fonctionnaires sont appelés à la grève fin mars pour contester les 120 000 suppressions de postes. Les retraités sont très en colère contre la hausse de la CSG sans compensation. L'effort qu'ils doivent faire pour les plus jeunes ne passe pas. Dans les territoires ruraux, la hausse du prix du diesel et la limitation à 80 km/h sont mal accueillies. La bienveillance à l'égard du couple exécutif est en train de se transformer en impatience : baisse dans les sondages et défaite dans les urnes. Le gouvernement en prend note puisqu'il annonce le retour de la défiscalisation des heures supplémentaires, mais c'est pour 2020.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Budget

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.