#Génération2021 : la difficile gestion du budget des jeunes

Publié
Durée de la vidéo : 3 min.
Crise sanitaire et économique : la difficile gestion du budget des jeunes
France 2
Article rédigé par
P.-L. Monnier, G. Marque, J. Montupet - France 2
France Télévisions

Mardi 16 mars, des centaines de jeunes ont défilé dans la rue à Paris, Bordeaux (Gironde) ou Lyon (Rhône), pour dénoncer les multiples difficultés auxquelles ils sont actuellement confrontés. Les équipes de France 2 en ont rencontré deux pour évoquer la gestion ardue de leur budget. 

Des centaines de jeunes ont manifesté dans la rue, mardi 16 mars, pour dénoncer la situation extrêmement compliquée dans laquelle ils se trouvent en temps de crise sanitaire. Sans petit boulot, sans argent, avec des études à financer, nombreux sont ceux qui ne parviennent pas à s’en sortir. Gérer un budget devient dès lors une tâche harassante. Deux étudiants en ont fait part aux équipes de France 2. Dans le Nord, à Lille, Florian Garcia est en L1 de droit. Avec le couvre-feu, il se trouve dans l’impossibilité de mener à bien ses habituelles missions de baby-sitting.  

150 euros en moins par mois 

Chaque mois, Florian Garcia a donc 150 euros de revenus en moins, mais il doit toujours payer son loyer. Ses parents habitent à 900 km. Alors, pour économiser, il n’a fait le trajet que deux fois depuis la rentrée. Pour Anaïs Garant, habitante de la Sarthe, la situation est pire. Elle a décroché et quitté le lycée. Elle suit une formation d’accompagnatrice équestre. Cette dernière coûte 6 000 euros. Elle a puisé la somme dans un livret ouvert par ses parents à sa naissance. Mais, au quotidien, l’intéressée est à l’euro près. Elle se nourrit notamment des invendus des marchés. 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Budget

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.