Enseignants : comment limiter le nombre de contractuels ?

Le nombre de contractuels dans l'Éducation nationale a atteint un seuil très élevé. La Cour des comptes recommande quelques modifications, mais le ministère mise tout sur la formation des futurs professeurs.

Voir la vidéo
FRANCE 2

Y a-t-il trop de contractuels dans l'Éducation nationale ? Aujourd'hui, ils sont 32 000 professeurs non fonctionnaires, soit 4% de l'effectif. Ils sont recrutés pour quelques mois ou une année en fonction des besoins. Près de Rennes (Ille-et-Vilaine), un collège a dû faire appel à quatre enseignants contractuels. Pourtant, l'Éducation nationale a créé 54 000 postes d'enseignants statutaires entre 2012 et 2017. Ces postes ne trouvent pas toujours preneur : en 2016, 15% de postes n'ont pas été pourvus. Certaines disciplines connaissent une crise de vocation.

Des enseignants pour plusieurs matières ?

Pour diminuer le nombre de contractuels, la Cour des comptes recommande de gérer différemment les professeurs titulaires en annualisant leur temps de travail avec des heures qui ne seraient plus limitées chaque semaine. Elle recommande aussi la polyvalence des enseignants (un prof de chimie qui enseignerait occasionnellement les maths par exemple). Le ministère écarte ces pistes et préfère mieux accompagner les étudiants vers le métier de professeur.

Le JT
Les autres sujets du JT
Formateur pour adultes fait partie des métiers où la demande est forte.
Formateur pour adultes fait partie des métiers où la demande est forte. (MAXPPP)