Banques : fermetures d'agences et emplois en danger

Les agences bancaires désertent de plus en plus les centres-villes et le secteur envisage la suppression de centaines d'emplois.

FRANCE 2

À Poitiers (Vienne), trois agences bancaires ont tiré le rideau dans une même rue. Les clients sont pris au dépourvu. Dans toute la France, plus de 2 000 agences ont fermé en seulement huit ans. Pire, le secteur multiplie les projets de suppression d'emplois : 530 pour la Société Générale et 446 pour la BNP. HSBC songerait même à supprimer son activité de détail en France. La concurrence des banques en ligne et les taux négatifs seraient en cause.

Des bénéfices importants

Pour rebondir, elles tentent de regrouper leurs agences et de se spécialiser, pour les chefs d'entreprise par exemple. "On a pas mal de clients qui ont aussi des comptes sur des banques en ligne, mais dès qu'ils ont un vrai besoin d'expertise, ils viennent, se déplacent, et rencontrent des experts", détaille Agnès Dallier, employée de la Société Générale. Malgré des bénéfices importants, BNP Paribas devrait supprimer des centaines d'emplois.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le logo de la Société générale. 
Le logo de la Société générale.  (ERIC PIERMONT / AFP)