Cet article date de plus de six ans.

Bretagne : des éleveurs en action pour un meilleur étiquetage de la viande

Des agriculteurs bretons ont mené des actions en direction de la grande distribution samedi matin pour que les consommateurs soient mieux informés de la provenance de la viande.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
 (Depuis vendredi, des actions d'éleveurs bretons ciblent la grande distribution © MaxPPP)

Ce samedi, à l’aube, des camions de terre ont été déversés devant les entrées de entrée de neuf grandes surfaces des Cotes d’Armor, à Lamballe, Plancoët, Yffiniac et Saint-Alban. Des agriculteurs mènent des actions "coups de poing" pour pousser les magasins à mieux informer les clients sur l'origine de la viande vendue.

Les manifestations de samedi font suite à celles menées hier à Brest par une centaine d'éleveurs. Ils ont contrôlé l'origine des viandes dans une douzaine de magasins à l'initiative des syndicats agricoles FDSEA du Finistère et des Jeunes Agriculteurs. Ces actions entrent dans le cadre de l'opération "viande de nulle part.com" pour réclamer une meilleure transparence dans la vente, afin que le consommateur soit mieux informé de l'origine des produits. Dans plusieurs magasins, des éleveurs de porc disent avoir constaté de la viande importée d'Italie ou d'Espagne, alors que le porc français, sans étiquette adéquate, n'était pas mis en avant dans les rayons. 

Le reportage d'Hervé Cressard lors des actions menées dans le Finistère
écouter

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Eco / Conso

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.