FDJ : les futurs actionnaires vont-ils décrocher le jackpot ?

À partir de jeudi 7 novembre, les Français pourront réserver leurs actions de la Française des jeux (FDJ). Quelque 191 millions d'actions seront mises sur le marché. Alors, faut-il investir ?

France 2

Toucheront-ils le jackpot ? À quelques jours de l'entrée en bourse de la Française des jeux (FDJ), c'est la question que se posent les futurs actionnaires. Dès jeudi 7 novembre, l'entreprise sera privatisée. Les particuliers vont pouvoir acheter des actions du groupe de jeu, jusqu'ici détenues par l'État. Pour acheter des titres, il faudra se rendre auprès d'une banque ou d'un courtier. Pour inciter les Français à utiliser ce placement, le gouvernement propose des rabais aux particuliers : -2% par action, ou encore dix actions achetées, une offerte.

+7% attendus cette année

L'investissement pourrait s'avérer intéressant, selon beaucoup d'experts, car l'entreprise possède un monopole sur les jeux, ce qui lui assure une croissance régulière jusqu'ici : +7% sont attendus cette année. Le Royaume-Uni, l'Italie ou encore la Grèce ont déjà privatisé leurs entreprises nationales de jeux. À Athènes, les actionnaires se frottent les mains. Pour cause, en dix-huit ans, l'action a augmenté de 42%.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le logo FDJ. Française des jeux.
Le logo FDJ. Française des jeux. (LIONEL BONAVENTURE / AFP)