Elon Musk n'acceptera plus les bitcoins pour payer ses Tesla en raison de leur impact environnemental désastreux

"Nous sommes inquiets du recours de plus en plus important aux combustibles riches en carbone pour miner des bitcoins", a tweeté mercredi le fondateur de l'entreprise de véhicules électriques.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Elon Musk lors d'une visite sur le chantier d'une usine Tesla, le 3 septembre 2020, à Berlin (Allemagne). (PATRICK PLEUL / AFP)

Tesla et le bitcoin, c'est fini. Le fondateur de l'entreprise de véhicules électriques, Elon Musk, a annoncé, mercredi 12 mai, que Tesla n'accepterait plus cette cryptomonnaie comme moyen de paiement de ses voitures en raison de l'impact environnemental du bitcoin. "Nous sommes inquiets du recours de plus en plus important aux combustibles riches en carbone pour miner des bitcoins, surtout le charbon, qui a les pires émissions [de gaz à effet de serre] de tous les combustibles", a tweeté mercredi le deuxième homme le plus riche du monde derrière le fondateur d'Amazon Jeff Bezos, dont l'annonce a fait chuter le cours de la cryptomonnaie de près de 12%.

La revue scientifique britannique Nature a publié dernièrement une étude montrant que les mines de bitcoins chinoises, qui alimentent près de 80% du commerce mondial de cryptomonnaies, risquent de compromettre les objectifs climatiques de la Chine. En cause : leur consommation importante d'électricité, tirée en partie des centrales de charbon. Pour miner des bitcoins, c'est-à-dire générer cette cryptomonnaie inviolable, il faut notamment faire appel à des ordinateurs particulièrement puissants, qui consomment énormément d'électricité.

Tesla avait investi 1,5 milliard de dollars

Selon l'étude de Nature, les mines informatiques chinoises produiront 130,50 millions de tonnes métriques d'émissions de dioxyde de carbone d'ici 2024, soit près du total des émissions annuelles de gaz à effet de serre de l'Italie ou de l'Arabie saoudite.

Tesla avait investi en début d'année 1,5 milliard de dollars dans le bitcoin, dont le cours a atteint plus de 60 000 dollars fin avril, avant de tomber à 52 500 dollars mercredi après l'annonce de la rupture entre Tesla et la cryptommonaie. Elon Musk a ajouté que son entreprise recommencerait à utiliser des bitcoins pour ses transactions "dès que les mines seront alimentées par des énergies plus durables".

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Bitcoin

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.