Cet article date de plus d'un an.

Cryptomonnaies : l'ex-patron de FTX, Sam Bankman-Fried, arrêté aux Bahamas

Début novembre, la plateforme n'avait soudainement plus été en mesure de reverser à ses clients l'argent qu'ils y avaient déposé.
Article rédigé par franceinfo avec AFP
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min
Sam Bankman-Fried le 8 décembre 2021 à Washington (Etats-Unis). (ALEX WONG / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP)

Sam Bankman-Fried, la star déchue des cryptomonnaies et ancien patron de la plateforme FTX, va être présenté mardi 13 décembre devant la justice aux Bahamas, au lendemain de son arrestation dans l'archipel à la demande des autorités américaines.

Les Etats-Unis ont "porté plainte" contre le trentenaire, qui réside aux Bahamas, et "vont probablement demander son extradition", a expliqué le procureur général des Bahamas, Ryan Pinder, dans un communiqué relayé sur Twitter (en anglais).

Sam Bankman-Fried enchaînait les apparitions médiatiques depuis un mois, malgré le risque de procès pour fraude après la spectaculaire implosion de la société, valorisée 32 milliards de dollars en début d'année.

Une enquête ouverte aux Bahamas

Les deux pays "ont intérêt à ce que les individus associés à FTX, qui ont peut-être trahi la confiance du public et enfreint la loi, rendent des comptes", a indiqué Philip Davis, le Premier ministre de l'archipel. Les Bahamas vont mener leur propre "enquête criminelle sur l'effondrement de FTX", a-t-il ajouté.

Considérée comme l'une des principales plateformes d'échange de cryptomonnaies au monde, FTX n'a soudainement plus été en mesure début novembre de reverser à ses clients l'argent qu'ils y avaient déposé. Le groupe avait annoncé son dépôt de bilan le 11 novembre.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.